Depuis longtemps, sans doute pas loin de deux siècles, nous rêvons, en Occident, d’un Orient à la fois mystique et fantasmé, qui pallierait à notre déficit collectif de spiritualité. Toute une histoire reste à écrire de cette fuite en Orient d’un Occident en mal de repères, ne trouvant plus de réponse dans des Églises chrétiennes, catholiques ou protestantes, ressenties comme moralistes, dogmatiques et porteuses d’un christianisme à bout de souffle.

Lire la suite à propos de l’article Quand le moi apparaît….ou L’Anonyme de Francfort
La Croix, axe cosmique Croix romane d'Epfig XII ème siècle (Alsace)

Quand le moi apparaît….ou L’Anonyme de Francfort

    « Quand le moi apparaît, le parfait disparaît » Cette parole elliptique et paradoxale nous vient d'un parfait inconnu, l'un de ces anonymes qu'affectionnait le Moyen Âge tant l'auteur tenait…

Continuer la lectureQuand le moi apparaît….ou L’Anonyme de Francfort